Pages

samedi 30 juin 2007

Marketing négatif - Club Internet

Soyons fou! Soyons réaliste. Surtout: soyons honnête.
Il n'y a pas tout qui va bien au meilleur des mondes. Par exemple, tous les FAI français ne se sont pas couverts de beaucoup de gloire depuis leur existence.

Prenons un exemple qui me servira pour illustrer le concept du "markting négatif" qui fonctionne à l'opposé de la pub. J'ai un abonnement avec Club Internet. Je n'avais pas beaucoup de problèmes jusqu'au moment où ce FAI a commencé à exploiter son propre réseau fin octobre 2006.

Depuis j'avais une sorte de semi-connectivité avec des jours sans aucune connexion internet. Personne n'était capable de m'aider.

Début juin 2007, après une journée d'orages, je n'avais plus rien. Ceci a duré pendant 15 jours et le service clientèle de Club Internet n'était pas capable de me dire par mail ce qui se passait. Enfin, j'appelle la hotline (0,34 cent/ minute) pour apprendre par une voix électronique qu'il y avait des problèmes de connexion dans ma région. Ok, contente de l'entendre!

Vendredi soir (le 29 juin), je reçois un appel du service commercial de Club Internet qui voulait me proposer de passer en dégroupement total. J'explique à la dame que cela ne m'intéressait pas du tout pour les raisons suivantes. Je commence à énumérer ce qui s'est passé depuis début juin et là, boum!, elle m'a raccroché au nez!

Oui, ils sont très bien formés les commerciaux de Club Internet. Il serait souhaitable qu'au moins ils fassent leurs employés une leçon de comportement "socialement" correcte.

Je suis heureuse que Club Internet ait été racheté par Neuf-Cegetel. Au moins le groupe allemand T-Online a compris qu'il fallait se séparer de cette filiale.

Bon courage pour le bon choix! Pour moi ce sera un nouveau FAI dans quelques mois. Club Internet oblige ses clients à signer pour une durée de douze mois.

Aucun commentaire: